Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 avril 2006

Le Poème du Jour - Lundi 10 Avril

Chaque jour, découvrez un des poèmes écrits par les élèves du Collège Henri Cahn, sélectionnés pour un concours régional.



 

Petit homme

 

Dans cette guerre, il n’y a pas de loi,

Les gamins, on ne les épargne pas,

Alors ils doivent s’enfuir,

Alors ils doivent courir.

Cours, cours petit homme,

Nul ne le fera pour toi,

Cours, cours petit homme

Ici, chacun pour soi.

Petit homme au teint coloré,

Les pupilles rouges dilatées,

Est-ce par la peur de mourir,

Ou celle de survivre ?

Ne pense pas à l’avenir,

Toi, pense juste à courir,

Sinon, mort, tu vas finir,

Tu continues à te le dire.

Hé, petit homme, dis moi,

Où sont passés tes frères et sœurs ?

Allongés une balle dans le foie ?

Ou peut-être dans le cœur ?

Tes mains souillées de sang ?

Où demeure le garçon souriant ?

Disparu lorsqu’ils ont tiré ?

Ou quand il a tué ?

La sortie, tu l’as vue,

Tu crois pouvoir rejoindre,

Cette voie si restreinte,

Et toi, tu y as cru ?

La chimère dans ton cœur,

S’envola de toi,

Et fini le bonheur,

On tira sur toi.

Ainsi, nul ne te sauvera,

Ni même ne t’enterrera,

Car ils doivent tous s’enfuir,

Toi, eux,  enfants de martyrs.

Au milieu de ces corps inanimés,

Au milieu de ces corps immaculés,

Tu demeureras comme les autres, c’est ainsi ,

C’est ainsi, tu demeureras un corps sans vie.


 

Sharmili (4 E)

Pour lire tous les poèmes sélectionnés, cliquez ici...

Écrit par M. MENARD dans (E1) - Poésie | Lien permanent